11/07/2019
vbeudet

CCPM LES 9 ET 10 JUILLET

La commission Consultative des Polices Municipales (CCPM) a enfin eu lieu plus d’un an après sa dernière tenue. Les policiers municipaux de la Fédération Interco CFDT ont participé activement aux débats durant ces 2 jours. Cette commission était composée du Ministre Christophe CASTANER de son Secrétaire d’Etat Laurent NUNEZ, de son Président Christian ESTROSI, et des députés rédacteurs du rapport « continuum sécurité » J.M FAUVERGUE et A. THOUROT. Nos 4 représentants étaient présents.

Photo de droite à gauche:   BCP Christelle Félix, CDS Christian Multari, Le Ministre Christophe Castaner, BCP Serge Haure, BCP Vincent Beudet

La CFDT police municipale a pris note des déclarations du ministre confortant la CCPM dans ses missions d’améliorations des conditions de travail et rémunération des policiers municipaux déployés au plus près des réalités du terrain. Il a par ailleurs reconnu l’engagement quotidien et les spécificités locales des missions des policiers municipaux.

La CFDT Police municipale est informée de la rédaction d’un livre blanc sur la sécurité intérieure ayant pour objectif la présentation en 2020 d’un projet de loi sur la sécurité intérieure dans lequel le ministre de l’intérieur a indiqué qu’une part belle serait faite aux polices municipales.

Celui-ci dit être très attentif au fait que la police municipale ne soit pas oubliée lors de la réforme des retraites. Il souhaite l’équité des retraites des policiers municipaux et nationaux.

Le secret de Polichinelle est dévoilé : généralisation du portail d’accès des polices municipales au SNPC et au SIV. Il a évoqué la possibilité de le faire évoluer pour prendre en compte les besoins des services.

Dans le cadre de deux groupes de travail La CFDT police municipale a martelé ses revendications et l’impatience des policiers municipaux pour les trois cadres d’emploi C, B, A en matière salariale et sociale et la prise en compte de la souffrance au travail:

 

-l’amélioration des conditions de promotion interne vers la catégorie B

-le changement de dénomination des trois grades de cat B et l’obtention de l’IAT au-delà de l’indice 380

-la facilitation d’accès à la cat A et la révision du cadre d’emploi des directeurs

-l’obligation d’attribution de l’ISF à 27%, la conquête du 1/5ème, l’intégration de l’intégralité des primes dans le calcul des droits à pension retraite

-le développement de l’interopérabilité des réseaux de communication ainsi qu’un accès sécurisé aux fichiers Foves et Fpr par l’obtention d’une carte professionnelle à puces similaires à ce qui se pratique à l’Etat

-l’harmonisation et l’obligation de dotation des équipements de protection individuelle, gilet pare-balle, armement en 9mm, casques de protection et boucliers

-l’attribution de nouvelle prérogative judiciaire visant à améliorer la réalisation des missions et la fusion immédiate des cadres d’emplois des Garde-Champêtre à celui des Policiers municipaux

 

Notre avons interrogé l’administration sur la nouvelle disposition permettant d’être exonérés de la formation initiale d’application pour les anciens policiers nationaux ou gendarmes recrutés par voie de détachement.

La CFDT police municipale a revendiqué la création d’un cadre réglementaire pour les brigades spécialisées. Nous avons enfin exigé l’encadrement et le contrôle strict par les préfectures de l’emploi des ASVP.

Pour les policiers municipaux de la fédération interco CFDT l’amélioration des conditions de travail, de déroulement de carrière, et de rémunérations sont les réponses principales à un service public de sécurité de qualité.

La CFDT fera part de ses propositions, elle participera activement à la rédaction du livre blanc commandé par le Premier Ministre, visant à présenter un projet de loi sur la sécurité intérieure qui nous l’espérons, intègrera réellement les policiers municipaux dans le continuum sécurité.