24/03/2020
vbeudet

Communiqué de presse

Mobilisation des polices municipales et gardes champêtres

Notre pays est actuellement plongé dans une crise sanitaire sans précédent, les personnels soignant, les services de secours et les forces de l’ordre policiers municipaux/nationaux, gendarmes sont en première ligne. Ils assurent leurs missions sans faillir. Dans une société ou les fonctionnaires sont souvent montré du doigt, il est rassurant de savoir que tous sont à leurs postes dans un soucis de continuité du service public.

Les militants Agents de PM, CDS, DPM de la fédération interco CFDT saluent cet engagement, ils en appellent aux employeurs en lien avec les services de l’Etat afin que chacun des personnels engagés d’ores et déjà et dans les prochains jours bénéficie de tout le matériel de protection : gants de protection jetables, masque de protection type FFP2, gel hydroalcoolique.

Les militants APM, CDS, DPM de la fédération interco CFDT assurent une continuité de l’action syndicale. Chaque jour depuis le début de la crise ils sont en lien permanent avec la direction aux coopérations de sécurité du ministère de l’intérieur, les préfets de département, les parlementaires afin de faire remonter les difficultés, incohérences et anomalies signalées dans le fonctionnement des services de police municipale. Les actions que mènent activement ces militants CFDT ont pour objectif d’accompagner, de renseigner, de soutenir et de faciliter l’activité professionnelle de tous les agents assurant des missions de sécurité publique.

Partout les policiers municipaux, les gardes champêtres répondent présent à l’appel. Une circulaire publiée appelle les préfets à associer étroitement les élus à la mise en place des nouvelles consignes relatives aux restrictions de circulation. Elle appelle les maires à mobiliser leurs agents de police municipale. Une fois de plus il est démontré que les agents de police municipale et les gardes champêtres sont intégrés de fait par l’Etat dans les dispositifs de sécurité et de contrôle. Depuis aujourd’hui grâce à un amendement des sénateurs, les agents de police municipale PM, gardes champêtre GC, agents de la ville de Paris chargés d’une mission de police AVPCMP, contrôleurs de la ville de Paris CVP et agents de surveillance de Paris ASP, leur confèrent la compétence pour constater la violation des mesures d’urgence prises par le ministre de la santé. C’est une démarche de bon sens que la CFDT a défendu.

Les agents de surveillance de la voie publique ASVP considérés comme assurant des missions non essentielles subissent eux aussi des mesures de confinement. Cependant certaines communes les emploient en renfort des opérateurs de vidéo protection, inscrivant ainsi la gestion de leurs effectifs dans la durée.

Pour la fédération interco CFDT le service public est un bien précieux, les fonctionnaires servent les institutions et citoyens de manière exemplaire au péril de leur santé et de celle de leurs proches. Au-delà de la gratitude que nous leurs devons, au-delà des beaux discours de circonstance, lorsque la crise sera derrière nous, il sera enfin temps pour la puissance publique de reconnaitre de façon concrète cet engagement sans faille.

Serge Haure secrétaire fédéral chargé de mission police municipale