17/04/2018
vbeudet

UNE PEINE AGGRAVEE EN APPEL POUR REDOiNE FAID

Redoine Faïd avait organisé le vol à main armée raté le 20 mai 2010. Notre collègue Aurélie Fouquet (photo ci  dessous) avait été tuée par les tirs des malfaiteurs.

Sa peine a été aggravée en appel par la cour d’assises de Paris. Redoine Faïd a écopé de 25 ans de réclusion criminelle. Il avait été condamné à 18 ans en première instance.

Considéré comme l’organisateur de cette « opération de guerre » qui devait mener à l’attaque d’un fourgon blindé, Redouane Faïd a vu sa peine aggravée à 25 ans de réclusion criminelle.

Huit condamnations prononcées

Au terme d’un mois et demi de procès et de près de 16 heures de délibéré, la Cour a également prononcé des peines de 25 ans de réclusion criminelle contre Rabia Hideur et Olivier Tracoulat, jugé en son absence, pour le meurtre de la policière.

Parmi les autres accusés, la Cour a condamné Daouda Baba à 18 ans de réclusion criminelle retenant contre lui la tentative de braquage mais pas le meurtre. Elle a également condamné William Mosheh et Olivier Garnier à 6 ans de prison, Malek Khider à 15 ans et Jean-Claude Bisel à 2 ans de prison.

Nos pensées aujourd’hui vont toujours vers la famille, les amis et les collègues d’Aurélie qui ne l’oublions pas, a été l’une des premières victimes policières d’une longue liste qui n’a eu de cesse de s’allonger depuis.

La CFDT consciente des risques de notre métier, mettra tout en oeuvre, pour que la sécurité des agents sur le terrain, soit assurée par nos employeurs.

Encore trop souvent certains Maires font fi des risques et mettent en danger les collègues en ne les dotant pas du strict minimum en matière d’équipement de protection individuelle.

La CFDT revendique une attribution obligatoire de gilet pare-balles pour chaque policier municipal ainsi qu’un armement au niveau du degré de risque encouru.