20/05/2020
vbeudet

SOUVENONS NOUS, C’ÉTAIT IL Y A 10 ANS…

Le 20 mai 2020 célèbre un bien triste événement. Il y a 10 ans, le 20 mai 2010 redoine faïd et ses complices assassinaient froidement notre collègue Aurélie Fouquet.
Thierry Moreau son coéquipier, ne dût son salut qu’à ses tirs de riposte.
A Thierry, nous adressons nos chaleureuses pensées.
Au moment de l’attaque nos deux collègues effectuaient une mission de surveillance.
Commémorant les 10 ans de son décès en service, nous honorons la mémoire d’Aurélie.
Cette tragédie a mis en lumière la dangerosité de notre métier.
Assurer la sécurité de la population, c’est s’engager quotidiennement au service de tous.
La fédération interco CFDT salue l’engagement de celles et ceux qui chaque jour assurent la paix et la tranquillité dans les villes et villages.
Aurélie a vu sa vie confisquée par des criminels aujourd’hui condamnés.
Rappelons nous,  qu’en 2015 Clarissa Jean-Philippe à  elle aussi été lâchement exécutée.
Presque quotidiennement des policiers municipaux/nationaux/gendarmes sont agressés blessés ou tués en servant les autres.
Ces drames sont malheureusement l’illustration qu’il n’y a pas de missions de « routines »  dans les métiers de la sécurité publique.
Même si nous ne serons jamais en mesure d’évaluer la dangerosité de la mission, Il appartient à chacun d’être prudent, les risques sont de tous ordres et il nous faut toujours rester vigilant.
Aujourd’hui nous avons une pensée, pour la famille d’Aurélie, ses proches, ses collègues de Villiers-sur-Marne.
Nous les assurons que le souvenir de ce drame reste vivant chez les policiers municipaux métropolitains et ultramarins.

Serge Haure fédération interco cfdt

 

Photo: journal le parisien